L’objet

«L'objet», 2014.

C’est un drôle d’objet: une espèce de boîte à trous suspendue sous une galerie, dans une cour arrière. L’étroitesse de la patente à gosses laisse croire qu’il s’agit plutôt d’une cage destinée à une perruche, si ce n’était de son si large trou.

Une cage à faucon ou à vautour, est-ce possible? Non. Cela semble plutôt destiné à la Corriveau, à un Nelwyn ou encore à Madmartigan. Mais il faut bien s’y résoudre : l’objet est plutôt apparenté à un panier. Ainsi, le passant est invité, par l’action conjuguée de la luisance du rotin et de sa curiosité, à se balancer au bout d’un bâton de crosse. La proposition, ma foi, est particulière.

Publicités