Archives Mensuelles: août, 2014

Des ailes de tôle

par

Publicités

«… le dos de cet homme, fenêtre par où j’entrevis ses pensées.»

par

«Je descendais aujourd’hui la Rua Nova do Almada, et remarquai soudain le dos de l’homme qui la descendait juste devant moi. C’était là le dos banal d’un homme quelconque, le veston d’un costume… Lire la suite

«… un visage se collait à la vitre…»

par

«[L]es pages, c’étaient des fenêtres, du dehors un visage se collait contre la vitre, quelqu’un m’épiait […]» SARTRE, Jean-Paul. 1964. Les mots. Coll. «NRF» Paris: Gallimard, p. 50.

«Entre la vie et moi…»

par

«Entre la vie et moi, une vitre mince. J’ai beau voir et comprendre la vie très clairement, je ne peux la toucher.» SOARES, Bernardo (Fernando Pessoa). 2011 [1999]. Le livre de l’intranquillité (version… Lire la suite

«… occuper mon inattention.»

par

«Si j’écris ces lignes, à vrai dire à peine rédigées, ce n’est pas pour dire tout cela, ni même pour dire quoi que ce soit, mais uniquement pour occuper mon inattention.» SOARES, Bernardo… Lire la suite

«Tu vas avoir une saprée punition!»

par

«Garantie à vie!»

par

De la friture

par

Le balcon

par

[Série 11. Suite de Le lac] 20 septembre 2013, 19h30. Le bleu du ciel commence à foncer. Je me suis assise contre le mur de briques, à côté de la moustiquaire de la… Lire la suite

«Avec tout ce qui s’ensuit»

par

À la pharmacie on achète à créditcondoms et rasoirsà bandes lubrifiées

  • Hoche’élague, c’est quoi?

    Présentation du projet sur le webzine Cousins de personne en cliquant ici.
  • Rejoignez 877 autres abonnés