«dans la vase profonde»

«Porto», 2014.

POÈTES

La tristesse des illettrés dans les ténèbres des bouteilles
L’inquiétude imperceptible des charrons
Les pièces de monnaie dans la vase profonde

Dans les nacelles de l’enclume
Vit le poète solitaire
Grande brouette des marécages

René Char, «L’action de la justice est éteinte» dans Le Marteau sans maître suivi de Moulin premier, éd. de Marie-Claude Char avec préface d’Yves Battistini, Gallimard, coll. «NRF», Paris, 2002 [1934], p. 58.

Publicités